Sommaire

Un tapis de sol est un accessoire fabriqué en tissu renforcé de caoutchouc, permettant la protection des moquettes d'un véhicule contre la saleté ou l'usure. C'est autant un accessoire pratique qu'une possibilité de personnaliser son véhicule. Il en existe des versions intégralement plastique pour les usages extrêmes ou intensifs ou en velours pour plus de confort.

Les constructeurs automobiles proposent tous des tapis référencés selon leurs modèles, offrant l'avantage d'être conçus et découpés à la forme exacte de l'habitacle. À défaut, il s'agit alors d'acheter le tapis universel qui conviendra le mieux à votre véhicule. Pour savoir comment le nettoyer et quel tapis de voiture choisir, lisez la suite de notre article.

Tapis de voiture : choisir le bon

Les tapis peuvent être achetés à l'unité, par lot de deux (avant ou arrière) ou par lot de quatre (avant et arrière) :

  • Le tapis conducteur est reconnaissable car il aura en général un renfort centré haut. Cette pièce en tissu ou en caoutchouc protège le tapis de l'action du conducteur sur les pédales (qui entraine plus de friction au niveau des talons). Il est conseillé de privilégier les renforts épais ou en matières plastiques pour leur résistance.
  • Le tapis passager est en général aussi grand, sinon plus, que le tapis conducteur car il n'est pas limité par la mécanique de fixation des pédales. Il n'a pas de renfort central.
  • Les tapis arrière sont de plus petite taille que les tapis avant. Leur découpe est rarement symétrique sauf dans le cas de tapis universels achetés hors concession.

Achat de son tapis de voiture

Un tapis de sol est une pièce importante car elle va s'user à la place de la moquette intérieure du véhicule. Remplacer un tapis de sol coutre entre 5 et 70 € (hors gammes luxe), ce qui reste bien inférieur au coût de remplacement d'une moquette de série.

Un tapis acheté en concession, théoriquement ajusté pour votre véhicule, permettra une monte exacte. Cela veut dire une meilleure protection de surface contrairement au tapis universel qui pourra laisser apparaître des zones non protégées.

Dans les deux cas, il est conseillé de choisir un système de fixation sûr et fiable. On entend par fixation un système permettant de solidariser le tapis de sol avec la moquette du véhicule (ou tout autre point d'attache) :

  • Il en existe plusieurs versions selon les fabricants, allant des crochets plastique jusqu'aux surpiqûres aimantées en passant par les systèmes Velcro/scratch.
  • Le système de fixation est un accessoire pour les tapis passagers, surtout dans le cas des tapis d'origine qui sont ajustés et tiennent relativement bien par eux-mêmes.
  • Il en est tout autrement pour le cas du conducteur. Un tapis de sol doit être impérativement fixé au sol pour éviter que celui-ci ne remonte pendant la conduite et ne vienne se coincer sous les pédales, entrainant des situations extrêmement dangereuses où le conducteur est déconcentré ou dans l'incapacité d'actionner l'embrayage ou le frein.

Le choix peut aussi se porter sur la qualité du tapis :

  • Les moquettes sont plus présentables mais plus difficiles à entretenir.
  • Les versions plastiques sont très résistantes et faciles à nettoyer mais bruyantes et moins confortables.
  • L'épaisseur garantira théoriquement une meilleure durée de vie même si dans l'absolu seul le tapis conducteur est véritablement soumis à des contraintes fortes.
  • Faire le choix d'un investissement important en achetant un tapis du constructeur du véhicule garantira une bonne longévité et un renouvellement standard.

Du fait qu'il soit constaté qu'à l'usage, les tapis passagers s'usent moins vite que le tapis conducteur, opter pour des tapis de qualité basse ou des modèles universels peut représenter une alternative intéressante.

Attention, soyez sûr de retrouver le même modèle pour remplacer le ou les tapis usés sinon il faudra soit les renouveler tous en même temps, soit les différencier partiellement. La production standard n'est pas garantie dans ces cas précis.

Comment entretenir son tapis de voiture ?

Les parties plastiques ou les tapis tout plastique sont à nettoyer avec de l'eau ou un produit spécial de nettoyage.

Les pulvérisateurs de produit à vitre sont souvent utilisés comme nettoyants à tout faire mais ils sont constitués à base d'alcool et peuvent – à terme – dessécher et abîmer les plastiques.

Les parties moquettes des tapis sont à nettoyer à l'aspirateur et à la brosse pour faciliter les décollements de poussière. Il convient aussi de les dépoussiérer à l'extérieur du véhicule au préalable. Dans le cas où votre tapis est très sale, surtout pour les couleurs claires, il existe des détachants additionnels permettant de nettoyer sous jet ou à sec.

D'une manière générale, comme souvent dans le nettoyage, plus vous attendrez pour les nettoyer et plus la poussière et la saleté s'incrusteront – quelle que soit la qualité de votre tapis.

Pour aller plus loin :

Ces pros peuvent vous aider