Sommaire

Hormis la dénomination des célèbres automobiles Citroën des années 50, l'expression « traction avant » est un pléonasme : en effet, la « traction » d'un véhicule est toujours sur les roues avant, tandis que la « propulsion » est toujours sur les roues arrière.

Vous allez enfin savoir quelle est la différence entre ces expressions grâce à cette astuce.

Traction ou propulsion : caractéristiques de la traction avant

Les premières automobiles furent longtemps des véhicules à propulsion, jusqu'en 1934 où Citroën popularise le système de traction avec la sortie de son modèle « traction avant ». Cette innovation technologique sera adoptée par la suite par de nombreux constructeurs.

La traction, c'est-à-dire le mouvement de rotation engendré par le moteur et son vilebrequin, est transmise aux roues avant par la boite et le pont. À la sortie de celui-ci et de chaque côté sont reliées des transmissions permettant d'entraîner les roues avant en rotation.

Avantages de la traction

Les avantages sont nombreux :

  • Habitabilité du véhicule : au contraire, lorsque le moteur est placé à l'avant avec la transmission du mouvement sur les roues arrière (propulsion), le véhicule est traversé longitudinalement par un tunnel dans lequel est logé le tube de transmission, particularité qui prend beaucoup de place dans l'habitacle.
  • Légèreté et maniabilité : la traction utilise deux transmissions très courtes et légères permettant un gain de poids et moins de pièces en mouvement, donc moins d'inertie.
  • Garde au sol : l'ensemble tube de transmission et pont à l'arrière étant inexistant sur le véhicule à traction, la garde au sol peut être plus basse, favorisant la tenue de route (centre de gravité plus bas).
  • Tenue de route : la traction, pour le conducteur lambda, est plus sécurisante car elle a une tendance sous-vireuse (tendance à ramener les roues et le véhicule en ligne droite), évitant ainsi un tête à queue synonyme de perte de contrôle du véhicule.

Inconvénients de la traction

Les inconvénients sont :

  • Le sous-virage : en conduite sportive, le véhicule sera plus difficile qu'une propulsion à placer en virage, car l'avant aura tendance à partir tout droit.
  • La perte de motricité : au démarrage et lors de fortes accélérations ou encore sur sol glissant, les roues patinent (l'avant se soulève, favorisant un délestage de l'avant, donc moins de poids sur les roues). Cette perte de motricité engendre un flou du train avant et une perte partielle ou totale du pouvoir directionnel des roues.

Coût des véhicules à traction

C'est à la fois le véhicule le plus courant donc le plus adapté à la majorité des conducteurs, et aussi le moins coûteux car produit en grandes séries.

Traction ou propulsion : configurations et coût d'un véhicule à propulsion

Dans cette catégorie, on trouve plusieurs solutions d'implantation des organes de propulsion.

Tout à l'arrière

L'ensemble motopropulseur (moteur-boite-pont) est situé à l'arrière du véhicule. C'est typiquement le véhicule sportif avec un maximum de motricité à l'arrière et un avant très léger. Cette conduite demande beaucoup de technique de pilotage et n'est pas adaptée à la plupart des conducteurs.

Ces véhicules sont souvent situés dans un segment de haut de gamme, donc très coûteux.

Moteur-boite avant/pont arrière

Ces véhicules, très légers de l'arrière, ont la fâcheuse habitude dans des conditions météo difficiles (pluie, neige, …) de perdre la motricité arrière et vous entraîner dans un tête à queue incertain. À ne pas mettre entre toutes les mains.

Quant au coût, ce sont souvent aussi des véhicules de haut de gamme

Moteur central

C'est la configuration idéale pour une tenue de route maximale : en effet, cette position du groupe motopropulseur ramène le centre de gravité au milieu du véhicule, garantissant un comportement plus ou moins neutre.

Malheureusement, nous sommes souvent ici dans le très haut de gamme, donc dans des tarifs de véhicules atteignant des sommets

Choix entre tractions et propulsions

Vous l'avez compris, si vous recherchez la sécurité pour vous et vos passagers, choisissez le véhicule doté de la traction.

Sinon, si vous êtes du genre à maitriser le pilotage et que vous êtes un accroc de compétition automobile, la propulsion est pour vous (pensez à vous munir d'une licence pour rouler en circuit fermé).

Pour aller plus loin :