Sommaire

Les voitures décapotables sont, au sens strict du terme, des voitures équipées d'une capote amovible.

Il existe cependant d'autres types de voitures qui ne sont pas munies d'une capote, mais qui permettent aussi de rouler à l'air libre, et que l'on peut assimiler à des décapotables ou cabriolets. Petit tour d'horizon de ces véhicules pleins de charme aux beaux jours.

Caractéristiques des voitures décapotables

Les décapotables regroupent une grande variété de voitures, chacune ayant ses avantages et inconvénients.

Différents types de décapotables

Il existe beaucoup de termes pour décrire des voitures permettant aux passagers de rouler à l'air libre, sans toit au dessus de leur tête. Voici les variantes les plus courantes dans le marché automobile :

  • Les décapotables à capote souple : voitures équipées d'une capote souple qui peut former un toit au dessus de l'habitacle, ou bien être repliée à l'arrière au niveau du coffre.
  • Les coupés-cabriolets : voitures équipées d'un toit métallique articulé en plusieurs parties. Il peut lui aussi être replié à l'arrière pour dégager l'habitacle.
  • Les hard-top : voitures équipées d'un toit en dur (traduction littérale de « hard-top ») amovible.
  • Les targa : voitures qui conservent un arceau central comme sur un coupé. Mais la partie du toit comprise entre cet arceau et le pare-brise est amovible.
  • Les roadsters : voitures qui constituent une sous-catégorie des décapotables. Peu importe le système de toit qu'ils emploient, les roadsters concernent des décapotables à 2 portes et seulement 2 places.

Différents mécanismes d'ouverture

Les décapotables équipées d'une capote souple ont recourt à différents types de mécanismes pour la fermeture et l'ouverture de leur capote :

  • Mécanisme entièrement électrique : le conducteur commande l'ouverture ou la fermeture de la capote par l'intermédiaire d'un simple bouton. Toutes les étapes de la transformation sont gérées automatiquement par la voiture.
  • Mécanisme entièrement manuel : le conducteur effectue lui-même toutes les manipulations pour déployer ou replier la capote. Par exemple, pour déployer la capote, il faut : sortir la capote de sa housse ou de son coffre, déplier la capote et enfin la verrouiller au niveau du pare-brise.
  • Mécanisme mixte : le début du déploiement ou la fin du repli de la capote sont gérés automatiquement, mais le verrouillage ou le déverrouillage doivent être réalisés manuellement par le conducteur.

En règle générale :

  • la cinématique du toit en dur articulé d'un coupé-cabriolet est entièrement gérée électriquement ;
  • concernant les hard-top ou les targa, leur toit rigide se retire manuellement et doit être entreposé en dehors de la voiture (certaines voitures targa possèdent cependant un emplacement pour loger leur partie de toit amovible si elle est suffisamment compacte).

Avantages et inconvénients d'une voiture décapotable

Avantages des voitures décapotables

Les décapotables sont des voitures très attractives. Au-delà de l'aspect émotionnel lié au style de conduite qu'elles offrent, ces voitures possèdent des qualités bien concrètes :

  • le plaisir de rouler à l'air libre, particulièrement par beau temps ;
  • la possibilité de rouler décapoté même en hiver, grâce à un système de chauffage efficace ;
  • le large champ de vision offert : pas de toit, pas de montant central ni arrière une fois la voiture décapotée ;
  • la facilité et la rapidité des manœuvres de décapotage et recapotage pour certaines voitures ;
  • la cote généralement plus élevée à la revente ;
  • la sécurité garantie grâce à des systèmes d'arceaux qui se déploient en cas de retournement de la voiture ;
  • la bonne insonorisation des décapotables qui possèdent un toit en dur.

Points faibles des voitures décapotables

Les décapotables ont toutefois un certain nombre de points faibles par rapport à des voitures fermées plus classiques :

  • la place en moins au niveau du coffre (pour les capotes et toits rétractables qui se replient dans l'espace dédié au coffre) ;
  • l'insonorisation inférieure de certaines capotes souples de faible épaisseur ;
  • les primes d’assurance un peu plus onéreuses ;
  • le poids généralement supérieur des décapotables (ce qui entraîne une consommation en hausse et un comportement moins dynamique) ;
  • la rigidité généralement inférieure d'une décapotable par rapport à sa version coupé (si elle existe), ce qui, dans l'optique d'une conduite sportive, implique un comportement un peu moins rigoureux ;
  • les risques de vandalisme sur une capote souple ;
  • les risques d'humidité dans l'habitacle si la capote souple est mal entretenue ou dégradée.

Voiture décapotable : achat et prix

Le marché de l'automobile comporte de très nombreuses décapotables, de tous les types et à tous les prix.

Points à surveiller

Acheter une voiture décapotable d'occasion impose un certain nombre de vérifications supplémentaires par rapport à l'inspection habituelle lors de l'achat d'une voiture d'occasion :

  • Vérifier attentivement la bonne étanchéité du système de toit quel qu'il soit. Des joints d'étanchéité dégradés peuvent laisser entrer l'humidité dans l'habitacle. Soyez donc méfiant si vous constatez des traces d'humidité à l'intérieur de l'habitacle.
  • Contrôler le bon fonctionnement du mécanisme d'ouverture (qu'il soit manuel ou électrique) du toit rétractable ou de la capote souple, ainsi que leur bon verrouillage.
  • Contrôler le bon état de la capote souple : il ne faut pas qu'elle présente d'écorchures ni de craquelures aux endroits où la capote est pliée.
  • Si la capote souple est équipée d'une lunette arrière vitrée, vérifiez que le système de dégivrage fonctionne bien. Si la lunette arrière est en matière plastique, vérifiez qu'elle ne soit pas devenue opaque par vieillissement.

Budget

En règle général, une décapotable est un peu plus chère à l'achat que la version coupé ou berline dont elle est dérivée.

Il n'existe donc pas vraiment de limite de prix pour une décapotable (on trouve certains modèles élitistes à plus de 200 000 €). Cela étant, on peut trouver des décapotables très accessibles financièrement, en neuf comme en occasion :

  • dès 3 000 € en occasion : ce budget correspond à différents types de décapotables (de la petite compacte aux voitures plus grandes) vieille d'une dizaine d'années au minimum ;
  • dès 20 000 € en neuf : cette entrée de gamme donne accès à des petites voitures, y compris certains modèles coupé-cabriolet au toit rigide rétractable.

Apprenez-en davantage sur les décapotables avec nos articles :

Ces pros peuvent vous aider