Sommaire

Le moteur d'une automobile transmet son mouvement de rotation aux roues avant (traction), arrière (propulsion) ou aux 4 roues (4X4 ou transmission intégrale) ; le système à propulsion a longtemps été prépondérant sur les véhicules, voici pourquoi.

Voiture à propulsion : fonctionnement

Comme nous l'avons dit, le moteur transmet son mouvement, pour le système à propulsion, par les roues arrière ; cette chaîne cinématique passe par la boîte de vitesses, le différentiel (ou pont) et enfin les transmissions reliées aux roues.

Différentes configurations du véhicule à propulsion

Le moteur, suivant les architectures, peut être placé à des endroits différents :

Moteur en port-à-faux arrière

Dans cette configuration, le moteur est situé en arrière de l'axe des roues arrière ; dans ce cas, la boite de vitesses est accolée à l'avant du moteur, dans l'axe transversal des roues (exemple incontournable : la Porsche 911).

Ce type de moteur à des avantages :

  • La motricité est maximum sur les roues arrières tractrices, le poids du moteur favorisant celle-ci à l'accélération ou au démarrage.
  • Le moteur à porte-à-faux arrière concentre le groupe motopropulseur* sur les roues arrière, évitant des arbres intermédiaire de liaison, par exemple entre boite et différentiel ; il en découle un système plus dynamique et moins lourd.
  • L'habitabilité est meilleure, repoussant l’ensemble motopropulseur à l’extrême arrière.
  • La conduite de ce type de véhicule est très « fun » sur les routes sinueuses, la partie arrière se plaçe facilement dans les virages, favorisant le pilotage.

Il a également des inconvénients :

  • C'est aussi paradoxalement sa conduite particulière : le conducteur moyen aura beaucoup de difficultés à contrôler son véhicule sur chaussée glissante par exemple, l'arrière ayant tendance à entraîner le véhicule en tête à queue.
  • De même, la tenue en ligne droite est plus aléatoire, pouvant engendrer des louvoiements à grande vitesse, ou des embardées avec vent latéral, phénomènes liés à la légèreté du train avant ; ces caractéristiques donne aussi une désagréable impression de flou directionnel au volant.

Moteur en position centrale

Le moteur étant en position centrale, la boîte est ici placé à l'arrière de celui-ci, toujours sur l'axe des roues arrière (exemple : Porsche Caïman – Alfa Roméo 4C...).

L'intérêt de cette disposition permet une meilleure répartition des masses dans le véhicule ; le centre de gravité est proche du centre du véhicule, engendrant une maniabilité hors pair, tout en favorisant un comportement neutre ; en compétition, c'est la meilleure option pour un pilotage efficace .

Cependant, voici ses inconvénients :

  • Il est évident, et c 'est l'habitabilité restreinte, le moteur se trouve quasiment aux places arrière, l'espace vital se réduisant aux places avant.
  • La maintenance est rendue beaucoup plus difficile par le manque d'accessibilité .

Moteur en position avant

Le moteur est situé à l'avant du véhicule et entraîne les roues arrière par un tube de transmission intermédiaire ; quelquefois, la boîte peut être séparée du moteur et placée à l'arrière du véhicule pour mieux répartir les masses (exemple : Porsche 928 - Mercedes SLS...).

Il a les atouts suivants :

  • Le train avant, avec le poids du moteur, est beaucoup plus sécurisant.
  • L'habitabilité est correcte.

Mais d'un autre côté :

  • Sur ce type d'implantation, la motricité est souvent mise en défaut ; sur route verglacée ou enneigée, la conduite tiendra plus du patinage artistique que du pilotage (témoins, les véhicules avec cette technologie sont souvent ceux terminant leur course au fossé en conditions hivernales).
  • La transmission reliant l'avant à l'arrière passe par un tunnel longitudinal grévant d'autant l'habitabilité, notamment pour le passager central arrière.

Voiture à propulsion : conclusion

Le moteur à propulsion arrière est typiquement le véhicule destiné aux loisirs et la compétition : l'ensemble tout à l'arrière sera assurément le plus joueur en pilotage, et le moteur central le plus efficace ; le moteur à l'avant, s'il est également très plaisant à piloter, pêchera par son manque de motricité.

Pour en savoir plus :