Sommaire

Une boîte de vitesses automatique est une transmission très couramment employée en automobile. Elle permet de libérer le conducteur de la gestion du passage des vitesses et de l'embrayage. On fait le point.

Boîte de vitesses automatique : son fonctionnement

Une boîte de vitesses automatique est constituée de plusieurs éléments comparables à ceux d'une boîte de vitesse manuelle, mais avec une technologie différente qui fait appel aux éléments suivants :

  • Un convertisseur de couple hydrodynamique : c'est l'équivalent de l'embrayage d'une transmission manuelle. Ce convertisseur, composé d'une turbine, d'une pompe et d'un stator, permet au moteur de tourner alors que la voiture est à l'arrêt et que sa boîte de vitesses ne tourne pas.
  • Une boîte de vitesses constituée d'un ou plusieurs trains épicycloïdaux. Chaque train épicycloïdal est un ensemble d'engrenages dont chaque élément est associé à un arbre de transmission :
    • le planétaire et l'arbre de planétaire ;
    • les satellites et l'arbre porte-satellites ;
    • la couronne et l'arbre de couronne. 
  • Une commande hydraulique associée à une gestion électronique qui contrôle l'engagement des différents rapports de boîte. Cette commande hydraulique agit en fonctions de plusieurs paramètres :
    • la vitesse du véhicule ;
    • la position de la pédale d'accélérateur ;
    • le mode sélectionné par le conducteur s'il en a le choix.

Comme toutes les transmissions utilisées en automobile, la boîte de vitesses automatique doit remplir plusieurs fonctions :

  • permettre à la voiture de stationner tout en conservant son moteur en marche ;
  • adapter la vitesse de rotation du moteur à la vitesse du véhicule. 

Comme son nom l'indique, la boîte de vitesses automatique doit effectuer ces opérations sans l'aide du conducteur. Ce dernier n'a donc pas besoin d'agir sur un embrayage ni de passer les rapports de la boîte de vitesses. Il peut se concentrer sur l'accélérateur, le freinage et la direction du véhicule.

Avantages et inconvénients de la boîte de vitesses automatique

La boîte de vitesses automatique possède des avantage évidents :

  • La facilité d'utilisation pour le conducteur. Il n'a besoin d'actionner aucun embrayage ni aucun levier de vitesse.
  • La douceur de fonctionnement lorsque la gestion électronique de la transmission est bien réalisée. On ne ressent quasiment pas les changements de rapports avec une boîte automatique de qualité.
  • Une baisse de consommation potentielle grâce une optimisation du régime moteur.
  • Un entretien limité, car il n'y a pas d'embrayage à changer.

Mais la boîte automatique comporte aussi quelques faiblesses, factuelles ou d'ordre plus personnel :

  • Une boîte de vitesses automatique est plus lourde que son équivalent manuel.
  • Le convertisseur de couple hydrodynamique entraîne une surconsommation par rapport à un embrayage mécanique.
  • La boîte de vitesses automatique lisse les sensations de conduite, puisque le conducteur ne ressent plus ni ne décide des changements de rapports.

Aspects pratiques de la boîte de vitesses automatique

Pour le conducteur, l'utilisation d'une boîte de vitesses est grandement simplifiée lorsqu'elle est automatique.

Commandes

Une boîte de vitesses automatique propose en général un nombre limité de commandes pour le conducteur :

  • Pas de pédale d'embrayage, puisqu'il n'y a pas d'embrayage.
  • Un levier de transmission, qui peut être placé sur plusieurs positions :
    • La position Parking, qui bloque la transmission et joue le rôle de frein à main lorsque le véhicule est stationné.
    • La position Neutre, qui correspond au point mort et permet à la boîte de vitesses de tourner librement sans entraîner les roues.
    • La position Drive, qui permet au véhicule de rouler en marche avant.
    • La position Reverse, qui correspond à la marche arrière.

Dans certains cas, le levier de transmission donne accès à d'autres modes de conduite :

  • Un mode Sport, qui correspond à une gestion électronique du passage des rapports plus nerveuse que dans le mode Drive.
  • Un sélecteur de vitesse, qui permet au conducteur de choisir le rapport de transmission qu'il désire.

Entretien

La boîte de vitesses automatique est plus complexe qu'une simple boîte manuelle et peut occasionner de coûteuses réparations si elle souffre de défaillances.

En pratique, toutefois, les boîtes de vitesses automatiques se montrent fiables et plus économiques à l'entretien qu'une boîte de vitesses manuelle, notamment parce qu'elles ne possèdent pas d'embrayage à changer régulièrement.

Approfondissez vos connaissances sur les transmissions avec Ooreka :