Sommaire

Les éléments du mobilier intérieur d’une voiture réalisés ou composés de diverses matières constituent la sellerie d’une voiture. Ces derniers s’usent avec le temps, et vous pouvez avoir besoin ou envie de les faire remettre en état. Nous vous les présentons pour vous aider à les identifier, à les entretenir ou à vous guider dans vos choix si vous désirez remplacer votre sellerie automobile.

Sellerie automobile : les éléments constitutifs

Définition

La sellerie automobile est l’ensemble des matériaux qui recouvrent non seulement les sièges et/ou banquettes, mais également les panneaux intérieurs, la planche de bord et le volant, voire la moquette lorsqu’elle doit être assortie au reste de la décoration intérieure.

On inclut également :

  • les capotes de voitures décapotables, réalisées en alpaga ou en matières plastiques, ainsi que les couvertures de toit en vinyle de couleurs que l'on pouvait voir sur les berlines et les coupés des années 1960/1970 sont également des éléments faisant partie de la sellerie automobile.
  • le métal utilisé pour les supports de sièges et ressorts ;
  • les crins ou la mousse destinés à donner la forme des assises et dossiers des sièges et banquettes, tout en assurant la matelassure ou le rembourrage de ceux-ci.

Historique

Les matériaux employés dans la sellerie automobile ont tout d’abord été le cuir, résistant et étanche pour les voitures majoritairement ouvertes et encore très proches de leurs homologues hippomobiles.

Le tissu issu du coton va remplacer le cuir avec le développement des carrosseries fermées jusque dans les années 1950, où les premières matières plastiques font leur arrivée pour se généraliser, remplaçant soit le cuir, soit les tissus végétaux.

Les simili-cuirs permettront également de réaliser des selleries où le vrai cuir n’est utilisé que sur les assises des sièges afin de minimiser les coûts de production de l’industrie automobile.

Les différents matériaux de sellerie automobile

Le cuir

Les principales caractéristiques du cuir sont l’étanchéité et la souplesse :

  • L’étanchéité lui permet de protéger la matelassure et les structures en bois ou en métal des sièges.
  • La souplesse de ce matériel assure le confort, mais aussi la résistance dans le temps qui lui permet de s’étirer au lieu de se déchirer, du moins s’il est entretenu.

Le cuir peut être teint de n’importe quelle couleur.

Deux sortes de cuir sont utilisées en sellerie automobile :

  • La croûte de cuir est dépourvue de sa partie lisse, la fleur. Obtenue par refente d’une peau et dotée d’un grain épais, elle est peu souple et devient cassante avec le temps. La croûte est souvent utilisée en sellerie automobile notamment en Europe.
  • Le cuir pleine fleur : c’est la partie lisse d’une peau, beaucoup moins rigide que la croûte. Quasiment dépourvue de grain, elle est très douce au toucher et plus résistante du fait de sa souplesse lui permettant de se tendre plutôt que de casser. Il est principalement utilisé par les constructeurs américains généralistes et les constructeurs européens de voitures de prestige.

Le simili-cuir

Il s'agit là de matériaux synthétiques issus de l’industrie pétrochimique dont l’apparence et le toucher ressemblent au cuir.

Le simili peut également être coloré dans toutes les teintes imaginables.

Son prix de revient est beaucoup moins élevé que celui des matériaux d’origine animale ou végétale.

Le coton

Les tissus principalement issus du tissage du coton ont été employés dans la sellerie automobile entres les années 1910 et 1950, à partir desquels ils ont été remplacés par leurs homologues synthétiques. Ils se caractérisent par leur résistance et leur souplesse.

Les tissus synthétiques

Très usités depuis la seconde moitié des années 1950, ils ont remplacé les tissus en coton. À l’heure actuelle, ils sont souvent imperméables et traités contre les tâches, ce qui leur permet d’être nettoyés avec de l’eau.

La Moleskine ou Moleskin en anglais

C’est une toile réalisée à partir de coton tissé serré et recouverte d’un enduit et d’un vernis imitant le grain souple du cuir.

Elle tire son nom du mot anglais Mole, signifiant taupe, le toucher doux de la moleskine rappelant celui de la peau de cet animal. Elle a été utilisée durant les années 1920 à 1940 dans la sellerie automobile.

L’Alcantara

Fibre composite composée en moyenne de 68 % de polyester et de 38 % de polyuréthane, l'Alcantara est un tissu non tissé, fabriqué par l'alignement en nappe de fibres de polyester très fines, liées entre elles par l'apposition à chaud d'une résine de polyuréthane.

Il présente :

  • une excellente perméabilité à l’air ;
  • une apparence agréable à l’œil ;
  • un toucher agréable ressemblant à celui du velours.

Il n’est pas contre pas aussi résistant et s’use très vite. Il a été conçu et est fabriqué par la firme italienne éponyme.

Sellerie automobile : entretien des matériaux

Le nettoyage du cuir le plus simple et le plus économique se réalise avec du savon de Marseille et de l’eau.

Il existe bien entendu des produits vendus comme spécialement conçus pour le nettoyage du cuir, mais ils sont le plus souvent issus du marketing et pas plus efficace que le savon.

De nos jours, il n’est plus nécessaire d’utiliser de la graisse de phoque pour nourrir le cuir. Cette dernière, efficace mais longue à pénétrer le cuir est remplacée par des produits liquides et des crèmes à pénétration rapide, permettant de s’asseoir sur le siège une heure après l’application.

Consulter la fiche pratique Ooreka

Remplacement de la sellerie automobile : son prix

Les tarifs

La sellerie automobile étant un travail dit « à façon » réalisé artisanalement par des ouvriers spécialisés, il est difficile de donner des prix génériques.

Sachez cependant que le type de matériel utilisé pour sa réalisation influe moins sur le prix de revient que le temps passé à la coupe, la confection, l'ajustement et le montage. 

Sur les voitures de série, les différents types de sellerie, notamment en Alcantara et en cuir, sont proposés en options aux catalogues des constructeurs. Leurs prix varient donc selon la marque et la teneur de l’équipement proposé.

Les ateliers de confection

Il existe de nombreux ateliers de selliers automobiles capables de réaliser n’importe quel travail utilisant tissus, simili-cuir et cuir sur les divers éléments du mobilier intérieur d’une voiture.

Selon vos besoins et votre budget, ils réaliseront à votre demande une remise en état conforme à la sellerie d’origine ou un travail personnalisé sur les matières et les couleurs que vous désirez.

Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider