Acheter une voiture en Allemagne

Sommaire

L'achat d'un véhicule en Allemagne présente un avantage certain, notamment financièrement. Il est nécessaire cependant d'en maîtriser tous les paramètres. Quels sont les moyens, les démarches pour acheter une voiture en Allemagne, mais aussi les avantages et inconvénients d'une telle opération ?

Acheter une voiture en Allemagne : par quels moyens ?

Que ce soit pour une voiture d'occasion ou une voiture neuve, il existe différents moyens d'acheter un véhicule en Allemagne.

Se rendre sur place

C'est la solution qui vous évite les intermédiaires ; vous vous rendez sur place pour démarcher les concessions allemandes ou les parcs d'occasion. Cette solution peut vous permettre de réaliser de très bonnes affaires, dans la limite des points suivants :

  • il faut connaître la langue allemande ou prospecter à proximité de la frontière ;
  • il faut avoir l'expertise nécessaire pour évaluer le véhicule, ses options, son état mécanique et les points négatifs (corrosion, kilométrage irréaliste…) ;
  • c'est à vous de prendre en charge les démarches administratives.

Par l'intermédiaire d'un mandataire

C'est la solution classique la plus courue : le mandataire (Aramis Auto, Elite Auto...), moyennant commission s'il effectue directement la transaction, ou s'octroyant une marge logique s'il possède un parc de véhicules, prend en charge la fourniture du véhicule désiré, avec toutes les procédures administratives nécessaires. 

Cette solution présente à la fois des intérêts et des limites :

  • Les avantages : vous êtes déchargé des tracasseries administratives et traitez avec un interlocuteur en chair et en os.
  • Les inconvénients : vous n'êtes pas à l'abri des mauvaises surprises (véhicule non conforme, corrosion, couverture de garantie…). Pour les éviter, il est important de choisir un mandataire sérieux ayant pignon sur rue.

Par internet

Cette solution évite tout déplacement, moyennant une commission équivalente de celle d'un mandataire classique. En général, le fonctionnement est le suivant :

  • Vous vous inscrivez sur le site choisi (Auto Allemande.fr, FirstCarsImport.fr, etc.), et précisez vos critères de recherche (marque, modèle, options, fourchette de prix, motorisation, etc.).
  • Suivant vos critères, le site vous propose un choix de véhicules (par l'intermédiaire d'un site d'annonces que vous pouvez consulter directement).
  • Une fois que vous avez fait votre choix, le site, qui n'est qu'un intermédiaire, vérifie la cohérence entre le véhicule proposé et vos critères (pour cela, il rentre en contact direct avec le vendeur).
  • Si le résultat est positif, vous signez un contrat d'importation avec le site et versez un acompte variable (de 5 à 10 % de la valeur du véhicule).
  • Un contrôle du véhicule est fait sur place par un représentant du site, et s'il est positif, le contrat d'achat peut être signé avec le vendeur.
  • Le paiement s'effectue par virement ; une fois que le vendeur l'a reçu, des représentants du site récupèrent le véhicule en Allemagne pour le livrer en France à l'endroit de votre choix.

Acheter une voiture en Allemagne : démarches administratives

Pour acheter un véhicule en Allemagne, les formalités indispensables sont successivement, à l'achat, à la récupération puis à l'immatriculation.

Au moment de l'achat du véhicule

Il faut à cette étape récupérer les documents suivants auprès du vendeur :

  • le certificat d'immatriculation (carte grise) allemand ;
  • le contrat de vente traduit en allemand en 2 exemplaires ;
  • le certificat d'homologation communautaire du véhicule ;
  • la preuve du contrôle technique, si le véhicule a plus de 4 ans et n'en est pas dispensé ;
  • la facture d'achat (surtout si c'est un professionnel) établie par le vendeur.

Lorsque vous récupérez le véhicule

La récupération du véhicule peut, suivant les cas précédemment énumérés, s'effectuer par vos soins en Allemagne chez le vendeur, chez le mandataire en France, ou par internet, à votre domicile ou la ville la plus proche de chez vous.

À ce moment , vous devez avoir effectué les opérations suivantes :

  • l' immatriculation provisoire en Allemagne et la souscription d'une police d'assurance allemande à votre nom ;
  • le règlement de la TVA française (20 %) pour un véhicule neuf (moins de 6 mois ou moins de 6 000 km) ;
  • la demande d'un quitus fiscal aux impôts, suite au règlement de la TVA.

Pour l'immatriculation définitive en France

Pour l'immatriculation du véhicule, une copie numérique des documents suivants doit être fournie lors de la demande d'immatriculation en ligne :

  • certificat d'immatriculation​ allemand ;
  • justificatif de domicile de moins de 6 mois ;
  • demande de certificat d'immatriculation d'un véhicule Cerfa n° 13750 ;
  • justificatif de vente : facture, certificat de cession ou autre justificatif ;
  • preuve du contrôle technique datant de moins de 6 mois ;
  • certificat de conformité communautaire ;
  • quitus des impôts pour preuve du règlement de la TVA.

Acheter une voiture en Allemagne : une bonne opération ?

Suivant votre profil, les moyens utilisés pour acheter votre véhicule, l'achat d'une voiture en Allemagne sera plus ou moins intéressant.

Nous avons sélectionné quelques arguments contradictoires pour vous forger une opinion.

Pourquoi acheter en Allemagne ?

Plusieurs motivations présentent l'intérêt d'un achat de véhicule en Allemagne :

  • Le coût financier : c'est l'argument principal et il est particulièrement flagrant sur les modèles haut de gamme, la ristourne pouvant avoisiner les 30 %.
  • L'acquisition d'un modèle introuvable en France : certaines motorisations ou des équipements seront proposés à l'export, alors qu'ils n'apparaissent pas en France ; les modèles haut de gamme, surtout les véhicules de marque allemande, seront plus faciles à dénicher et à moindre prix dans ce pays.
  • Des transactions facilitées : le marché de l'achat des voitures en Allemagne est très développé, surtout si vous prospectez à proximité de la frontière, où la plupart des vendeurs parlent français et si vous utilisez les services d'un mandataire. De plus, il n'existe aucun droit de douane entre la France et l'Allemagne.

Pourquoi ne pas acheter en Allemagne ?

Des écueils peuvent venir ternir votre achat de voiture en Allemagne :

  • Les formalités administratives : surtout dans le cas où vous assurez personnellement ces formalités, elles peuvent être pesantes (notamment l'obligation d'une immatriculation et une assurance provisoire allemande), vous demander du temps et des déplacements répétés.
  • Le choix du véhicule : beaucoup de « packs » optionnels sont montés en France alors que ces équipements sont proposés d'origine en Allemagne ou vice-versa, compliquant la comparaison objective entre les deux pays.
  • L'état du véhicule : le budget étant conséquent, mieux vaut ne pas se tromper sur l'état général d'un véhicule d'occasion (état moteur, corrosion, entretien, etc.).
  • L'application de la garantie du véhicule : si la garantie constructeur s'applique au-delà des frontières, et que la garantie légale est la même en Allemagne (2 ans), en pratique, les réseaux constructeurs en France renâclent à prendre en charge un véhicule issu de l'importation. En cas de vice caché ou tout autre problème de garantie avec un vendeur d'occasion, la bataille pour se faire rembourser les travaux ou obtenir un recours n'en sera que plus difficile.
  • Les arnaques : elles sont plus rares, mais elles existent, notamment la modification du kilométrage d'origine, opération courante pour certains professionnels peu scrupuleux.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider