Sommaire

Vous avez déjà entendu les professionnels de l'automobile parler du numéro VIN d'un véhicule ; ceux-ci ne se rendent pas compte que ce langage codifié n'est pas forcément compréhensible pour un non-initié. Heureusement, nous vous expliquons tout sur ce terme technique.

Numéro VIN : signification

Le numéro VIN (Vehicle Identification Number) ou NIV (Numéro Identification Véhicule) est une référence normalisée servant à l'identification d'un véhicule. Celle-ci est commune à tous les véhicules particuliers des pays membres de la communauté européenne.

Il est toujours constitué de 17 caractères et correspond au numéro de châssis ou numéro de série du véhicule.

Numéro VIN : réglementation

Chronologie

La réglementation appliquée à l'identification des véhicules a été initiée en plusieurs étapes :

  • La directive européenne 76/114/CEE du 18 décembre 1975 définit les nouvelles dispositions de normalisation pour les véhicules particuliers européens ainsi qu'une codification commune, et les zones d'apposition du numéro VIN dans le véhicule.
  • La Norme ISO 3779 1977 est initiée pour régulariser l'identification des véhicules au niveau mondial.
  • La Norme ISO 3779 1983 est une évolution de la précédente, ainsi que les normes ISO 3780 1983 et ISO 3833 qui codifient le numéro VIN pour tous les véhicules motorisés.

Codification du numéro VIN

La suite de lettres et de chiffres présente dans le numéro VIN a une signification particulière.

Voici, pour mieux vous l'expliquer, un exemple d'un numéro VIN décrypté : VF12RFL1H99078422

Sections

Exemple

Signification

Section WMI (world manufacturer identification)

3 caractères

VF1

Identification du constructeur 

Section VDS (vehicle description section)

6 caractères

2RFL1H

Type véhicule (chez certains constructeurs comme PSA et VW, le code moteur est identifiable dans cette section)

Section VIS (vehicle identification section)

8 caractères

99078422

Identification du véhicule permettant de le situer dans sa chaîne de fabrication, le premier caractère indiquant l'année de fabrication

Emplacements du numéro VIN

Les emplacements définis par la réglementation sont :

  • La plaque constructeur, qui est une plaque métallique rivée ou une étiquette adhésive, généralement dans le compartiment moteur ou sur le pied du montant de portière droit. Il peut aussi être gravé par poinçonnage sur le châssis.
  • La baie de pare-brise, côté inférieur gauche ; le numéro est visible dans une lucarne pratiquée dans la bande opaque noire du pare-brise.
  • D'autres emplacements, à destination des experts et des forces de l'ordre, gravés dans le plancher côté passager avant ou dans le coffre, permettent de confirmer l'authenticité du numéro VIN.
Lire l'article Ooreka

Numéro VIN : utilisation

Comme nous l'avons déjà précisé, il permet d'identifier précisément le véhicule dans sa série et son type. Il peut servir :

  • au suivi d'entretien ;
  • à l'identification dans le cadre d'une enquête judiciaire ;
  • à la commande de pièces détachées pour le service après-vente ;
  • à l'immatriculation dans les services de préfecture ;
  • à la délivrance d'une carte verte d'assurance ;
  • à l'identification lors d'un achat en occasion : l'examen minutieux de la similitude entre les différents emplacements et l'absence de meulage à ses emplacements, ainsi que le frappage symétrique des caractères sur le châssis, permettent d'éviter d'acheter un véhicule volé ou trafiqué.
Lire l'article Ooreka

Ces pros peuvent vous aider