/ /
/

Voiture électrique d'occasion

Voiture électrique d'occasion

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka
Voiture électrique d'occasion

La voiture électrique se démocratise de plus en plus. Diverses raisons parviennent à convaincre bon nombre d'automobilistes d'acheter un tel véhicule. Une voiture électrique d'occasion présente certains avantages à l'achat. Quels sont-ils ?

Pourquoi acheter une voiture électrique ?

Plusieurs raisons incitent à l'achat d'une voiture électrique, qu'elle soit neuve ou d'occasion.

L'argument économique

Acheter une voiture électrique présente plusieurs avantages économiques non négligeables :

  • Une économie sur le carburant : circuler avec une voiture électrique permet d'économiser les frais de carburant. La recharge d'une batterie coûte environ 2 € pour 100 km, soit trois à quatre fois moins cher qu'un véhicule à motorisation thermique (essence ou diesel).
  • Des aides sont possibles : une aide de l'État sous forme de bonus écologique est accordée lors de l'achat d'un véhicule électrique neuf. Les acquéreurs de ces voitures peuvent bénéficier d'une aide pouvant atteindre 10 000 € (montant fixé pour 2017).
  • Des primes d'assurance auto adaptées : la plupart des compagnies proposent des tarifs intéressants aux acquéreurs d'un véhicule électrique.
  • Un entretien réduit : les organes de fonctionnement sont peu nombreux par rapport à ceux installés sur un moteur thermique. Pas de vidange, pas de changement de filtre ni de courroie de distribution, ni même de pot d'échappement et toute autre pièce moteur sont des avantages.
  • Un moteur durable : le moteur électrique s'use peu. Sa durée de vie est donc beaucoup plus longue que celle des autres motorisations. Seule la batterie doit être changée lorsqu'elle montre des signes de faiblesse.
  • Un parking éventuellement gratuit : certaines villes ont mis en place un dispositif de stationnement gratuit pour les véhicules électriques.
  • L'obtention de la pastille verte dans le cadre du dispositif Crit'Air : les véhicules électriques et à hydrogène sont les seuls à pouvoir obtenir une pastille verte dans le cadre du dispositif Crit'Air.

Bon à savoir : depuis le 15 janvier 2017, il est obligatoire d'apposer une pastille de couleur pour circuler dans les zones à circulation restreinte (ZCR) sous peine de faire l'objet d'une amende de 68 euros pour absence de vignette. Il est possible de commander les vignettes sur le site www.certificat-air.gouv.fr. Les agglomérations de Grenoble, Lyon, Lille et Strasbourg ont instauré des ZCR depuis le 1er novembre 2017, et Toulouse depuis le 27 novembre 2017.

Un engagement écologique

La voiture électrique n'est pas concernée par les émissions de CO2. C'est pour cette raison qu'on la qualifie de « voiture propre ». Elle ne dégage pas de gaz à effet de serre, ce qui évite la pollution.

Sa batterie produit une énergie renouvelable et peu gourmande. Sa consommation électrique est relativement faible, de l'ordre de 200 Wh/km.

Une bonne fonctionnalité et le plaisir de la conduite

Une voiture électrique ne rencontre aucun problème au démarrage et ce, quelles que soient les conditions météorologiques. En roulant le véhicule est silencieux et son moteur ne cale pas. De plus, la voiture électrique est agréable à conduire.

Bon à savoir : on peut cependant regretter qu'actuellement, l'autonomie des batteries des voitures électriques dépassent rarement 200 km. Ce véhicule est donc idéal pour les petits parcours. Enfin, la durée de charge est relativement longue, de l'ordre de 9 heures, nécessitant souvent l'usage d'une prise spéciale ou d'une borne électrique adaptée.

Avantages d'une voiture électrique d'occasion

La voiture électrique d'occasion présente quelques avantages pour son acquéreur. Son prix d'achat peut être inférieur de 20 à 50 % en fonction de l'âge du véhicule, de son kilométrage et de son état.

Pouvoir bénéficier d'une aide de l'État de 1 000 € accordée aux ménages non imposables est intéressant. Les conditions d'attribution de son bonus écologique sont similaires à celles liées à la prime à la casse.

Acheter une voiture électrique d'occasion permet d'être en possession d'un véhicule garanti lorsqu'il est acquis auprès d'une concession ou d'un professionnel de la vente Auto d'occasion.

Cela permet d'être acquéreur d'une voiture pouvant afficher un faible kilométrage, ce type de véhicule étant conçu pour effectuer de courts trajets et non pas de longs parcours. Il est fréquent de trouver des voitures électriques d'occasion de moins de 10 000 km au compteur.

Bon à savoir : il faut faire attention aux arnaques lorsque l'on achète une voiture d'occasion, notamment auprès d'un particulier.

Voiture électrique d'occasion : précautions à prendre avant l'achat

Comme pour tout achat d'un véhicule d'occasion, il est indispensable d'inspecter la voiture électrique convoitée, aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Il est conseillé de vérifier l'état de la batterie en effectuant un essai au volant du véhicule et non en tant que passager. Cette précaution permet d'évaluer son autonomie et d'être plus sensible aux éventuels dysfonctionnements.

Il est également important de vérifier le bon fonctionnement de tous les organes électriques (essuie-glace, dégivrage, chauffage, climatisation, éclairage, etc.). L'état des pneus doit être analysé ainsi que le système de freinage.

Bon à savoir : bien vérifier la présence de la roue de secours, du câble de chargement de la batterie et son état avant l'achat d'une voiture électrique d'occasion.

Voiture électrique d'occasion : démarches à l'achat

À l'achat d'un véhicule électrique d'occasion, le professionnel ou le vendeur particulier doit fournir des documents nécessaires comme :

  • le certificat d'immatriculation portant la mention « Vendu le (date) » ;
  • l'exemplaire n° 2 du formulaire Cerfa n° 15776 de déclaration de cession ;
  • le code de cession attribué lors de la déclaration de cession en ligne ;
  • un certificat de situation administrative (anciennement appelé certificat de non-gage) ;
  • le procès-verbal du contrôle technique datant de moins de 6 mois (2 mois en cas de contre-visite) si le véhicule a plus de 4 ans.

Dès l'obtention de ces documents, l'acquéreur doit faire établir un nouveau certificat d'immatriculation à son nom. Il doit produire les documents cités précédemment, mais aussi :

  • une pièce d'identité (CNI ou passeport) en cours de validité ;
  • un justificatif de domicile (quittance de loyer, facture eau, électricité, gaz ou téléphone, etc.), datant de moins de 6 mois ;
  • le montant correspondant au coût de la carte grise qui varie selon la puissance du véhicule.

Bon à savoir : généralement, les professionnels se chargent de toutes les démarches en lieu et place de l'acheteur. Si ce n'est pas le cas, l'acheteur peut effectuer les démarches auprès d'un professionnel agréé ou en ligne sur le site de l'ANTS.

Voiture électrique d'occasion : où l'acheter et à quel prix ?

Une voiture électrique d'occasion peut être achetée chez un concessionnaire ou auprès d'un garagiste proposant ce type de véhicule à la vente. Il est également possible de se procurer une bonne occasion auprès d'un particulier via les sites d'annonces ou par connaissance.

Les prix varient selon le modèle, la puissance, le kilométrage et l'âge du véhicule. Les voitures électriques d'occasion, récentes et de type Citadines avec faible kilométrage, peuvent être acquises aux alentours de 10 000 €. Pour un modèle familial, il faut prévoir un budget de 10 000 à 18 000 €.

Bon à savoir : n'hésitez pas à faire jouer la concurrence. Les véhicules électriques sont nombreux sur le marché de l'occasion et les prix sont parfois attractifs.

Trouvez l'assurance auto la plus adaptée à vos besoins

Je trouve mon assurance


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !