Sommaire

De la même façon que tout ce qui brille n’est pas d’or, tout ce qui est ancien n’est pas forcément objet de collection. Il en est ainsi pour les voitures et nous allons vous aider à définir ce qui fait d’une automobile une voiture de collection avérée ou potentielle.

Qu'est-ce qu'une voiture de collection ?

Une voiture de collection est un véhicule dont l’intérêt historique, technique, esthétique, sportif, élitiste ou populaire, constitue l’une ou plusieurs de ses principales caractéristiques.

Les véhicules de collection sont définis par l'article R311-1 du Code de la route. Ils doivent ainsi répondre aux critères suivants :

  • avoir été construits ou immatriculés pour la première fois il y a au moins 30 ans ;
  • ne plus être produits ;
  • être préservés sur le plan historique et maintenus dans leur état d'origine (aucune modification essentielle n'a été apportée aux caractéristiques techniques de leurs composants principaux).
Lire l'article Ooreka

Critères d'une voiture de collection

Le 1er critère d’une voiture de collection est son ancienneté. On estime généralement les voitures de collection dites classiques dans une période allant de 1885 à 1974 et les Youngtimers à partir de 1975.

Un certain nombre d'autres critères sont considérés :

  • la rareté due à une faible production à l’époque due au prestige du véhicule ou à un échec commercial historique ;
  • les voitures produites par des marques disparues, de préférence de prestige ou très populaires en leur temps ;
  • celles dotées de carrosseries réalisées artisanalement par les grands carrossiers de leur époque ;
  • la rareté de certains types de carrosserie sur des modèles de série ;
  • les modèles inaugurant de nouvelles technologies, ou marquant une nouvelle étape dans le dessin des carrosseries ;
  • les voitures de compétition ayant ou non un palmarès sportif ainsi que les voitures de sport ou de grand tourisme ;
  • l'extrême popularité de certains modèles.

Voiture de collection et carte grise

La carte grise n’est donc pas obligatoire pour les véhicules âgés de 31 ans et elle n’apporte aucune valeur ajoutée à la voiture qui en est titulaire. Elle a été instaurée afin de pouvoir rendre à des véhicules anciens, dont les papiers étaient perdus, une existence légale.

Par extension, il est possible d’obtenir une « carte grise de collection » pour un véhicule importé d’un pays étranger récemment répondant au critère d'âge.

Lire l'article Ooreka

Différents types de voitures de collection

Les voitures de collection sont couramment répertoriées et référencées selon leur époque de production :

  • Ancêtres ou vétérans (de 1885 à 1900) ;
  • Edwardians ou Édouardiennes (de 1901 à 1917) ;
  • Vintage (de 1918 à 1929) ;
  • Avant-guerre (de 1930 à 1942) ;
  • Après-guerre (de 1945 à 1974) ;
  • Youngtimers (à partir de 1975.

Les voitures populaires de très grande diffusion ayant connu un succès dans leur pays de production, voire internationales à leur époque, sont un type de voiture de collection.

Modèles de voitures de collection

Ils sont innombrables, mais certains sont devenus incontournables. Les roadsters, les cabriolets et les coupés sont les plus recherchés. Les berlines familiales et les breaks viennent ensuite.

Modèles populaires historiques

Les modèles populaires historiques, comme les Ford américaines produites entre 1908 et 1959, la Citroën 2 CV, la Renault 4 CV, la Fiat 500, la VW « Coccinelle », la Mini, les Chevrolet produites entre 1929 et 1960 représentent à elles seules des millions de véhicules utilisés par autant de familles durant une soixantaine d’années. On peut leur ajouter d’autres modèles populaires dont le succès n’a pas dépassé les frontières de leurs pays de production, mais qui y conservent encore une grande popularité.

Roadsters britanniques

Les roadsters britanniques des années 40 à 70 connaissent encore une grande popularité parmi les collectionneurs. Les marques MG, Triumph et Jaguar ont produit les voitures les plus convoitées.

Pony-cars et muscle-cars

De même les pony-cars et muscle-cars américains des années 60 et 70 font-t-ils à eux seuls l’objet d’un véritable culte qui ne se dément pas depuis 20 ans. Les autres modèles américains appréciés des collectionneurs restent les voitures des années 55-60 et les station-wagons ou woodies des années 30-40 dont l’habitacle était construit en bois.

Voitures de grand tourisme européen

Parmi les modèles européens, les voitures de Grand tourisme de marque, comme Jaguar, Aston-Martin, Porsche, Alfa-Romeo, Lancia, Ferrari, Lamborghini et Maserati sont des valeurs sûres établies.

Voitures familiales

Les voitures familiales produites par les grands constructeurs européens comme les Citroën traction avant, les Peugeot 203, 403, 404, les Renault des années 30 à 70 et les Simca conservent toujours de nombreux amateurs, mais sont moins recherchées que durant les années 80-90. La Citroën DS par contre, a vu sa cote remonter ces dernières années d’une manière remarquable.

Modèles populaires européens

Dans le reste de l’Europe, les modèles populaires produits par Fiat en Italie, Ford en Grande-Bretagne et en Allemagne, ainsi que Vauxhall et Opel, filiales britannique et allemande de General Motors, sont très recherchés dans leur pays respectif ainsi que dans le reste de l’Europe du Nord. Les Volvo et Saab anciennes jouissent également d’une certaine popularité dans les pays scandinaves ; les modèles des années 50 et 60 ayant eux des amateurs dans le monde entier.

Modèles japonais

Certaines voitures japonaises, notamment les coupés Toyota, Datsun/Nissan et les Mazda à moteur rotatif des années 60-70 sont recherchées par leurs amateurs.

Critères de choix d'une voiture de collection

Les critères de choix les plus courants sont l’état d’origine, la nostalgie, la mode, la restauration et l’investissement.

État d’origine

Que la pièce de collection soit restaurée ou non, le critère principal d’achat d’une voiture de collection est son état conforme à l’origine. L’idéal étant de trouver une voiture qui n’a jamais été restaurée et qui se trouve dans le meilleur état d’usage possible, mécanique et esthétique. Une voiture restaurée à neuf conformément à son état de sortie d’usine est également plus recherchée.

Nostalgie

Beaucoup de collectionneurs choisissent leur voiture en fonction des souvenirs de leur enfance ou de leur jeunesse.

Mode

Même dans le monde des voitures anciennes, il existe des modes. Depuis les années 70, de nombreuses modes ont fait éclore le marché des voitures de collection.

Si les sportives et les voitures de prestige des années d’avant-guerre faisaient déjà l’objet un petit marché de connaisseurs, les modèles moins anciens ont débuté leur carrière à cette époque. Ces modes ont vu se développer de nouveaux marchés pour les VW Coccinelles et leurs dérivés, les américaines des années 50 et les pony et muscle-cars des années 60-70, les Porsche ainsi que les GT italiennes et britanniques.

Restauration

Pour des mécaniciens ou carrossiers amateurs, redonner vie à une voiture ancienne plus ou moins détériorée par le temps est un hobby dans lequel ils n’hésitent pas à investir sans compter du temps et de l'argent.

Investissement

Il ne s’agit plus ici d’acheter une voiture dans le but de l’utiliser, mais d'espérer réaliser une plus-value à la revente. Sachant qu’une voiture est périssable et qu’elle se détériore davantage en étant immobilisée, le choix d’une voiture destinée à réaliser un investissement se restreint à un nombre limité de modèles susceptibles de se vendre partout dans le monde.

Prix des voitures de collection

Le prix d’une voiture de collection dépend de l’intérêt qu’elle suscite auprès des collectionneurs au moment de sa mise en vente, mais aussi de son état. Une épave ne pourra jamais prétendre à un prix important, sauf s’il s’agit d’un modèle d’exception très ancien et dont il ne reste que très peu d’exemplaires.

Les principaux critères de prix demeurent son état de présentation et de fonctionnement et sa rareté sur le marché.

Sachant qu’il faudra l’entretenir pour la conserver en état de fonctionnement comme de présentation, ne pensez pas faire un réel investissement en achetant une voiture de collection courante. Sa cote ne pourra cependant que monter, même si elle n’atteint jamais des sommets stratosphériques. Cela vous permettra, dans le pire des cas, de ne pas perdre trop d’argent lors de sa revente, et d’en gagner dans le meilleur !

Que regarder à l'achat d'une voiture de collection ?

Avant tout, il est important de se documenter sur le modèle désiré. Il faut connaître sa ou ses motorisations disponibles, les couleurs de peintures et les intérieurs pour chaque année de production. Apprenez également à décoder les numéros de série pour vérifier la conformité du véhicule avec l’origine.

Lorsque vous allez voir une voiture, n’hésitez pas à vous faire accompagner par quelqu'un qui connaît le modèle pour l’examiner et l’essayer. Vérifiez la présence de corrosion sur et sous la voiture, dans le coffre, sur les différents ouvrants et les entourages de vitres. Ancienne ou pas, une voiture doit tenir correctement la route, freiner droit, ne pas avoir de jeu dans la direction, avoir des suspensions efficaces. Un compartiment moteur et un habitacle négligés en disent long sur l’entretien d’une voiture. Tous les appareils électriques doivent également fonctionner, de même que le chauffage, la ventilation et la climatisation, si le véhicule en est équipé. Vérifiez bien entendu l’état des pneus et leur âge.

Lire l'article Ooreka

Tout ce qui ne fonctionne pas, ou mal, ainsi que toute pièce manquante doit faire l’objet d’une remise sur le prix demandé pour compenser ces défauts. N’achetez pas une voiture en trop mauvais état, ou dont les numéros de série ne correspondent pas au type.

Lire l'article Ooreka

Assurer une voiture de collection

Si vous possédez une voiture immatriculée en usage normal, vous pouvez assurer votre ou vos voitures anciennes avec un contrat spécifique pour voiture de collection. Les grandes compagnies d’assurance proposent des contrats « collection » et de nombreux courtiers spécialisés commercialisent des contrats adaptés à l’usage des voitures de collection.

Les voitures peuvent être assurées aux conditions habituelles et une assurance couvrant tous les risques peut être négociée sur la base d’une « valeur agréée » définie par un expert ou par le propriétaire de la voiture. Les cotisations des primes d’assurance débutent à partir de 20 € à l’année pour les garanties minimales.

Lire l'article Ooreka