4x4

Écrit par les experts Ooreka

Le 4x4 ou véhicule tout-terrain est un type de véhicule théoriquement capable de se déplacer n'importe où et pas seulement sur des routes. Pour cela, toutes ses roues sont motrices et la garde au sol de sa carrosserie est surélevée. Véhicule militaire par excellence, le 4x4 s'est aujourd'hui développé sous différentes formes : de l'utilitaire au SUV (sport utility vehicle), en passant par les ATV (all terrain vehicle) ou encore les quads.

Le 4x4 : un véhicule tout-terrain militaire

Définition

Plus qu'une carrosserie spécifique, un véhicule tout-terrain désigne une automobile dotée de capacités de progression et de franchissement hors du réseau routier classique. Plus ou moins importants selon leur conception, certains de ces véhicules sont même amphibies. Un bref historique est proposé en fin d'article pour identifier l'évolution de la définition du 4x4 depuis plus d'un siècle déjà.

Véhicules tout-terrain : pourquoi choisir un 4x4 ?

Au vu des différents types de 4x4 et de leurs caractéristiques, ces véhicules intéressent une clientèle de plus en plus vaste même si leur vocation première reste le tout-terrain pur.

  • Évidemment, on optera pour un 4x4 à chaque fois que le besoin de se déplacer sur un terrain sauvage, glissant et/ou accidenté se fera ressentir.
  • Grâce à (toutes) ses roues motrices,même sans pneumatiques spéciaux, son adhérence est toujours optimale. C'est pourquoi il est particulièrement apprécié par les habitants de moyenne ou haute montagne ainsi que par les touristes lors d'excursions dans des pays aux routes exotiques.
  • Enfin, il assure aujourd'hui un bon confort permettant de circuler sur les routes normales, voire les autoroutes : il peut d'ailleurs souvent remplacer deux véhicules spécialisés. 

À noter : la légendaire fiabilité des 4x4 et leur facilité d'entretien se sont émoussées avec l'entrée en vigueur des normes antipollution, obligeant leurs moteurs turbo-diesel et essence à adopter des injections électroniques et les filtres à particules (FAP).

Quel 4x4 pour quelle utilisation ?

Selon votre profil et vos habitudes de vie, vous adapterez votre choix de tout-terrain à vos besoins :

  • Dans une optique professionnelle ou utilitaire, on choisira un véhicule capable d'accéder à des terrains d'accès difficiles et non carrossables avec 2 roues motrices et une faible garde au sol. Il s'agira donc d'un outil roulant.
  • Pour assurer des randonnées de loisirs verts ou des sorties sportives, de nombreux modèles sont disponibles aujourd'hui, du pick-up Nissan Navara au Mitsubishi L200 en passant par le Toyota RAV4. 

Bon à savoir : il existe aujourd'hui un véhicule adapté à chaque usage et préservant la polyvalence nécessaire à un usage classique confortable.

Avantages et inconvénients des 4x4

Les avantages du 4x4

Voyons ici les principaux points forts de ce type de véhicule :

  • véritable aptitude tout-terrain (à nuancer selon les modèles) ;
  • adhérence et sécurité active accrues en conditions difficiles (pluie, neige, boue et même verglas) ;
  • polyvalence route et tout-terrain offrant une grande liberté de circulation (selon le pays et sa législation en vigueur) ;
  • bonnes capacités de chargement et de remorquage ;
  • conception élaborée et robustesse générale ;
  • conduite haute, originalité et aspects valorisants ;
  • essentiellement sur pick-up : TVS (taxe sur véhicules de société) et TVA carburant récupérables si la carte grise stipule genre CTTE (camionnette).

Les inconvénients du 4x4

Des points faibles ? Il y en a quelques-uns.

  • prix d'achat et d'entretien souvent plus élevés (transmission intégrale et forte usure de pneumatiques spécifiques) ;
  • consommation de carburant fatalement plus élevée en ville (masse plus importante) ou sur autoroute (mauvaise aérodynamique et transmission intégrale gourmande) ;
  • encombrement en milieu urbain et agilité en retrait, pour les modèles les plus imposants ;
  • agrément de conduite routier en retrait plus ou moins prononcé selon la rusticité du modèle ;
  • tenue de route moyenne, voire mauvaise à vide (cas des pick-up) ;
  • malus important, sauf si classé en véhicule utilitaire grâce à un PTAC (poids total autorisé en charge) élevé ;
  • délai de livraison souvent relativement long (en neuf).

Prix d'un véhicule tout-terrain

Du fait de leur transmission intégrale, les véhicules tout-terrain sont toujours plus chers que leur version à 2 roues motrices lorsqu'elle existe. Les tarifs indiqués ci-dessous sont TTC et correspondent à un achat neuf sur le territoire français.

Modèles Prix
Utilitaires ou à usage professionnel 
Pick-up de 26 000 à 45 000 €
4x4 bivolume de 12 000 € (Lada Niva) à 150 000 € (Mercedes classe G)
Tout-terrain de loisir
Low cost dès 12 000 € (Dacia Duster)
Autres 4x4 de 16 000 € à 100 000 € (BMW X5)
 

4x4 : rappels historiques

Les origines militaires

D'abord destiné aux militaires dont les terrains d'intervention sont très souvent accidentés, le véhicule tout-terrain est né vers la fin de la Première Guerre mondiale. Par nécessité, il est très robuste et par conception, il est capable d'évoluer sur des terrains divers et non aménagés.

On comprend facilement l'intérêt des militaires pour de tels véhicules. Mis au point lors du premier conflit mondial, sa principale nouveauté fut d'avoir toutes ses roues ou chenilles motrices. Ainsi, il pouvait évoluer en milieu difficile même rendu glissant par la pluie et la boue. En plus de cette motricité renforcée, la garde au sol est augmentée, tandis que les porte-à-faux avant et arrière sont diminués, toujours pour éviter d'accrocher un relief parfois très accidenté.

Entre les deux guerres, les ingénieurs en ont dérivé des tracteurs, agricoles ou non, et quelques véhicules tout-terrain à vocation utilitaire pure, telle que la fameuse Citroën Kégresse. Au Japon, Mitsubishi créa le premier véhicule japonais 4x4 dès 1933.

Jeep ou pick-up : les 4x4 utilitaires

Lors de la Seconde Guerre mondiale, et grâce à aux progrès techniques fulgurants, les véhicules tout-terrain deviennent plus petits, plus agiles et encore plus efficaces. L'un des plus célèbres représentants de cette nouvelle race de 4x4 reste la Jeep de l'armée américaine. Elle fut utilisée également par les civils, pour des raisons professionnelles, comme véhicule utilitaire durant des décennies et dans tous les pays du monde, en particulier ceux en voie de développement avec des routes très accidentées. La Jeep permet, par exemple, d'effectuer des reconnaissances en montagne ou accéder à certains chantiers ou lieux d'intervention, notamment en cas d'incendie de forêt pour les pompiers.

Après cela, le 4x4 a profité de l'essor automobile général et civil pour se reconvertir d'abord en véhicule utilitaire. Ainsi, pour certaines utilisations professionnelles spécifiques, on a dû créer des véhicules de liaison route et des véhicules de liaison tout-terrain dérivés des véhicules tout-terrain existants, qu'ils soient militaires ou non.

La relève eut lieu au cours des années 80, toujours aux États-Unis, avec l'arrivée massive des premiers véhicules tout-terrain de loisir créant un nouveau segment composé de deux grandes familles :

  • La première possède une carrosserie volumineuse bicorps ou bi-volumes avec 5 portes semblables aux breaks. Elle comporte une carrosserie à toit fixe, 5 portes et 5 à 6 places sur 2 rangées de sièges. Comme les breaks, leurs grands volumes associés à des sièges rabattables et des qualités routières correctes, leur assurent une réelle polyvalence, augmentée par la capacité tout-terrain de leur transmission intégrale. Notez que quelques modèles plus compacts, plus urbains et sans doute aussi plus « à la mode » ne comportent que 3 portes.
  • La seconde famille appelée « pick-up » est à vocation plus utilitaire et agricole, souvent préférée des agriculteurs, des paysagistes ou des sylviculteurs qui ont besoin de véhicules légers et moins rustiques. Elle possède un espace arrière ouvert, du genre benne fermée par des ridelles. Sa cabine dérivée d'une berline SUV ou d'un petit fourgon peut être « double » avec 4 portes pour accueillir 5 à 6 personnes. Dans ce dernier cas, le châssis étant de la même longueur que la version simple cabine, sa benne sera plus courte. À l'instar des autres tout-terrain, les pick-up évoluent vers toujours plus de confort et de polyvalence.

À noter : ce style de véhicule fut inauguré aux USA, en 1925, avec la célèbre et robuste Ford T. Cette célèbre marque américaine assure encore l'une des premières ventes de pick-up aujourd'hui, avec le F-séries (F-150), suivi du Chevrolet Silverado, du GMC Sierra ou encore du Dodge Ram Quad Cab 4x4. En Europe, les exemples les plus communs sont japonais avec le Toyota Hilux, le Nissan Navara ou le Mitsubishi L200.

Modèles de 4x4 utilitaires : Mercedes Unimog U400 (version Pompiers ou Police) ; Mercedes Classe G ; MAN T34 camion-citerne tout-terrain ; Renault ACMAT 4x4 CCFL ; Ford Ranger ; Lada Niva ; Isuzu D-Max ; Volkswagen Amarok

Du SUV à l'ATV, le tout-terrain à vocation loisir

Dernière évolution en date des véhicules tout-terrain, les SUV font penser à un dérivé plus haut de gamme des ludospaces avec une volumineuse carrosserie bicorps généralement à 5 portes. Toujours dotés de 4 roues motrices, permanentes ou non, pour leurs capacités évidentes de traction dans des conditions d'adhérences difficiles, les 4x4 ont beaucoup évolué aujourd'hui.

La plupart possèdent encore des capacités tout-chemin grâce à des transmissions 4x4, voire une motricité renforcée automatique et un châssis surélevé souvent muni d'une attache remorque. Eux aussi sont nés aux USA avec la Jeep Wagoner, dès 1963. Leur confort et leur équipement sont augmentés rapidement pour élargir considérablement leur clientèle. Cette stratégie purement marketing a abouti à la création de nouveaux segments baptisés SUV, puis SAV (sport activity vehicle).

Les évolutions récentes de ces nouveaux compromis, réalisés dans des caisses autoporteuses avec châssis intégrés, les ont encore plus rapprochés du concept d'automobiles haut de gamme aux capacités tout-chemin, plutôt que véritablement tout-terrain.

En France, ils sont majoritairement motorisés par des 4, 5 ou 6 cylindres turbodiesel à injection directe, afin de limiter leur appétit en carburant avec ou sans BVA (boîte de vitesse automatique). En gamme haute, on trouve encore des 8 cylindres en V diesel ou essence. Très majoritairement utilisés sur la route, en particulier pour les modèles très haut de gamme, bien trop lourds pour être vraiment efficaces en tout-terrain, ils sont de plus en plus proposés dans une variante à 2 roues motrices seulement pour abaisser leur tarif, leur masse, et donc leur consommation de carburant.

Leur comportement routier et surtout leur équipement sont toujours plus proches des berlines, puisque ces SUV sont destinés à affronter la jungle... urbaine ! Certains modèles ne possèdent ainsi que 3 portes et sont relativement compacts tout en conservant une position de conduite haute, plébiscitée par ses propriétaires pour son agrément de conduite et son sentiment de sécurité.

Modèles de SUV : Dacia Duster 4x4 ; Citroën C-Crosser ; Range Rover Classic puis P38 et L322 ; Toyota RAV4 ; Renault Koleos ; BMW X5 ; Mercedes Classe M

Trouvez l'assurance auto la plus adaptée à vos besoins

Je trouve mon assurance

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !