Berline

Écrit par les experts Ooreka

Historiquement la plus ancienne et devenue couramment presque synonyme de voiture, la berline est l'automobile à la ligne la plus classique qu'il soit, typique, notamment des pictogrammes du code de la route. Profils, avantages et inconvénients, voici tout ce qu'il faut savoir sur la berline d'hier et d'aujourd'hui.

La berline : un peu d'histoire

Routière familiale moyenne par excellence, elle a longtemps constitué la majeure partie de l'offre des constructeurs. Depuis une vingtaine d'années, elle cède du terrain face aux nouveaux types de carrosseries en vogue (bicorps puis monocorps, SUV, crossover, néo-rétro, etc.) venus revigorer un marché européen timide et vieillissant.

Son nom provient tout simplement de la ville allemande de Berlin où elle est née. Dès le XVIIIe siècle, la berline était ainsi déjà la voiture la plus utilisée pour les longs voyages ; une vocation arrivée jusqu'à nous sous la forme d'une automobile fermée par un toit et un pare-brise fixes.

Au départ tricorps, elle a évolué en bicorps avec hayon dans les années 60, puis en monocorps 20 ans plus tard. Typiquement dotée de 4 fenêtres latérales et d'autant de portes, elle emporte de 4 à 6 personnes sur 2 rangées de sièges.

À noter : lorsqu'on ne trouve que 2 portes, on parlera de « Coach », comme la Panhard 24 CT.

Rawpixel Ltd / Getty Images

Pourquoi choisir une berline ?

Peut-être désirerez-vous profiter de ses nombreuses qualités appréciables notamment pour les longs trajets :

  • sa faible hauteur (sauf monocorps) ;
  • sa conduite sécurisante et reposante ;
  • son confort extrême ;
  • son esthétique et son élégance ;
  • son espace généreux, y compris au niveau des bagages pour ses 5 à 6 occupants.

Par nature, elle est dotée des tout derniers raffinements tels que :

  • une motorisation prestigieuse à 6 voire 8 cylindres diesel ou essence ;
  • une transmission qui fait souvent appel à une boîte de vitesse automatique (BVA) très évoluée qui ajoute encore au plaisir de sa conduite ;
  • un équipement premium dernier cri (caméra de recul avec birdseye, parking auto, régulateur de vitesse adaptatif, connectivité smartphone et Internet, etc.)

Enfin, du point de vue de son autonomie, et donc de sa consommation de carburant, cette dernière reste très raisonnable en vitesse de croisière, et hors encombrements urbains, en particulier avec les plus récents moteurs diesel. Bien sûr, dans le cas d'un monocorps, l'appétit sera plus élevé tout comme le volume.

Notre conseil : pour les citadins sans garage, ni grands besoins routiers réguliers, les locations ponctuelles entre professionnels ou particuliers sont des options économiquement très valables à étudier de près !

Plusieurs types de berlines pour différents profils

À chaque profil ou style de vie sa berline !

Types de berlines Longueur moyenne (mètres) Qualités principales Bagages (volume) Autonomie Motorisations Utilisation type
Classique (tricorps) 5 Silence,confort et esthétique BCBG Grand Importante sauf en ville (surtout si moteur essence) Essence puis turbodiesel 5, 6 voire 8 cylindres et hybrides Grande routière. Longs voyages à 2 ou 4 personnes, dirigeants ou VRP
Compacte (bi ou tricorps) 4,2 à 4,5 Polyvalence, bon rapport prestation/coût Correct Correcte à moyenne en ville  (surtout si moteur essence) Essence puis turbodiesel 4 ou 3 cylindres Familiale et routière correcte
Citadine (bi ou monocorps)  < 4 Facilité à garer, maniabilité et rapport économique Faible à moyen Moyenne à faible si moteur essence Essence, diesel puis retour essence injection directe (2, 3 ou 4 cylindres) Utilitaire péri-urbain (travail, courses et école)
 

Berline compacte

Avec une longueur moyenne de 4,20 à 4,50 m, la berline compacte bicorps est souvent déclinée en tricorps, notamment dans les pays du Sud. Encore assez vaste et confortable pour envisager de longs parcours le week-end, elle devient à l'aise en ville grâce à sa taille mesurée.

En résumé, à mi-chemin entre la grande berline classique autoroutière et les minis citadines, elle est un compromis d'excellente polyvalence.

Alors qu'elle est souvent motorisée en diesel pour son agrément actuel et ses faibles consommations, les constructeurs sont repassés à l'offensive avec de nouveaux moteurs à essence à injection directe à 3 ou 4 cylindres. Ces derniers ne pourront toutefois par nature jamais rivaliser vraiment avec les diesels contemporains avec FAP (filtre à particules) sur le plan des consommations et de la pollution aux... particules !

Berline citadine

Logiquement, les berlines citadines sont les plus courtes de la famille. Souvent bicorps, elles sont de plus en plus monocorps pour en augmenter encore le volume intérieur et optimiser leur capacité d'emport.

Mue par un moteur diesel ou essence, leur petit rayon de braquage leur donnent toute l'agilité nécessaire aux trajets urbains. De plus, leur masse relativement faible permet des consommations plus basses qu'avec les berlines des segments supérieurs, en particulier pour les modèles électriques. Revers de la médaille, leur puissance modeste, leur manque de silence en roulage et leur confort de suspensions souvent sommaire les confinent à un rôle de seconde voiture mal adaptée aux longs trajets autoroutiers.

Avantages et inconvénients des berlines

Comme tous les modèles de véhicules en général, la berline présente des avantages, mais également des inconvénients.

Points forts de la berline

  • Elle est esthétiquement valorisante, en particulier dans les segments supérieurs.
  • Elle est confortable (suspensions, sièges et espace à bord), notamment avec les suspensions (hydro)pneumatiques (certaines Citroën, Mercedes, Audi All Road...).
  • Elle est silencieuse (motorisation, bruits de roulement et aérodynamiques).
  • Elle est théoriquement plus endurante (fiabilité et autonomie).
  • Elle est très agréable à conduire, surtout avec les moteurs turbocompressés (bonne reprise en cas de dépassement, même sans boîte automatique).
  • Elle a une sécurité active (freinage, tenue de route sauf monospace) et passive (toutes catégories).
  • Elle est relativement économique en carburant (sauf monospace et 4 roues motrices).

Points faibles de la berline

  • Son manque de polyvalence pour les berlines classiques tricorps (coffre limité en hauteur par exemple).
  • Son encombrement en milieu urbain et son agilité moyenne.
  • Son assurance plus onéreuse qu'une compacte autour des 4 m de longueur ou qu'une citadine.
  • Son prix d'achat et d'entretien relativement élevés, notamment les pneumatiques et autres pièces d'usure spécifiques (sauf pour les modèles anciens).
  • Sa revente souvent difficile (surtout grandes berlines essence BVA).

Prix d'une berline

Retrouvez ici les fourchettes moyennes de prix des berlines en fonction du type et de la longueur du véhicule.

Types de berlines Prix
Berline classique
  • entre 30 000 et 50 000 € pour une longueur de 4,5 m ;
  • entre 40 000 et 75 000 € pour une longueur supérieure à 5 m.
Berline compacte
  • entre 12 000 et 30 000 € pour une longueur de 3,5 m (à l'exception de la Dacia Sandero qu'on trouve à partir de 8 000 €) ;
  • entre 20 000 et 40 000 € pour une longueur de 4 m (à l'exception de la Dacia Logan qu'on trouve à partir de 8 000 €).
Berline citadine entre 10 000 et 20 000 € pour une longueur de 3,5 m (25 000 à 35 000 € en électrique hors primes).
Coach urbain (berline 2 portes) entre 10 000 et 20 000 € pour une longueur de 3 m.

Trouvez l'assurance auto la plus adaptée à vos besoins

Je trouve mon assurance

Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !