Sommaire

Pour maîtriser son budget automobile, en achat neuf ou d'occasion, on peut peaufiner son choix grâce aux valeurs du prix de revient kilométrique (ou PRK). À partir d'une base de calcul commune, cet outil permet en effet de comparer les véhicules entre eux avant d'effectuer un achat ou une location longue durée. Vous pouvez calculer vous-même les différents PRK et ainsi orienter votre choix définitif en évitant les mauvaises surprises. Il convient toutefois de bien connaître les limites de cet outil.

Intérêt du prix de revient kilométrique (PRK)

Un prix de revient kilométrique ou total cost owner (TCO) permet donc la comparaison des coûts de revient par kilomètres parcourus et en euros. À partir d'une formule de calcul fixée, via un simple tableur ou différents outils disponibles en ligne, est ainsi chiffré ce que vous coûte votre véhicule pour chaque kilomètre. Cette formule comprend :

  • des frais fixes (assurance, entretien, financement, parking, mise en circulation, etc.) ;
  • des frais variables (carburant, consommables, durée d'utilisation, etc.).

Quelle que soit la complexité de la formule choisie, le PRK est avant tout un outil comparatif. Il ne saurait bien entendu présumer des frais supplémentaires occasionnés par une panne, un accident ou le vol de votre voiture.

De la même façon, les habitudes de conduite peuvent faire considérablement varier le coût d'usage du véhicule choisi (20 à 50 %) d'où l'intérêt de l'écoconduite ! Même remarque si vous pouvez économiser les frais de parking, d'entretien courant et des procès-verbaux (radars et autres accidents).

En pratique, vous pouvez retrouver des tableaux de PRK de nombreux modèles automobiles dans la presse spécialisée et sur leurs sites Internet. On peut également bénéficier du calculateur en ligne de l'excellent site « Moniteur automobile » qui perdure en Belgique.

Calcul du prix de revient kilométrique

Le prix de revient kilométrique inclut différents postes de dépenses, à la fois fixes et variables, liées à l'utilisation de véhicules automobiles avec en général :

  • les kilométrages annuels moyens ;
  • la durée d'utilisation du véhicule ;
  • la consommation de carburant mixte normalisée ;
  • les frais fixes de mise en circulation ;
  • le montant de l'assurance ;
  • la dépréciation du véhicule et la valeur résiduelle de revente ;
  • les frais d'achat ou de financement du véhicule (crédit ou location).

À partir de ces éléments, on peut facilement calculer un prix de revient par kilomètre parcouru suffisamment pertinent pour guider son choix entre différents véhicules, surtout dans un même segment de marché.

En pratique, les PRK calculés sont compris dans une fourchette de 0,2 € pour un petit véhicule économique à 0,8 € avec une moyenne de 0,35 €.

Par ailleurs, pour un PRK encore plus juste, il convient d'ajouter les notions suivantes :

  • entretien mécanique annuel prévu par la garantie ;
  • coût des consommables (freinage, pneumatiques, essuie-glaces, etc.) ;
  • bonus ou malus éventuel ;
  • montant moyen des procès-verbaux (radars ou autres infractions) ;
  • consommation de carburant réaliste (consommation mixte normalisée multipliée par un facteur 1,5).
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Préparer son achat

Sommaire