Formalités pour acheter une voiture d'occasion

Sommaire

Formalités pour acheter une voiture d'occasion

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les formalités pour acheter une voiture d'occasion sont les mêmes selon qu'il s'agisse d'un achat auprès d'un professionnel ou d'un particulier.

La seule différence est que si vous achetez auprès d'un particulier, vous aurez à effectuer toutes les tâches administratives par vous-même.

Dans tous les cas, il vous faudra vérifier la nécessité d'un contrôle technique, consulter le certificat de situation administrative, et obtenir un certificat d'immatriculation définitif.

1. Vérifiez la nécessité d'un contrôle technique

Vérifiez la date de fabrication

Selon son ancienneté, le véhicule que vous convoitez peut avoir une carte grise ou un certificat d'immatriculation. Dans les deux cas, la date de fabrication de la voiture doit être inscrite.

  • Sur la carte grise ou le certificat d'immatriculation, vérifiez à quelle date la voiture a été construite.
  • Si la voiture en question a plus de quatre ans, le vendeur a l'obligation d'effectuer un contrôle technique.

Consultez le procès-verbal du contrôle technique

Sur le procès-verbal du contrôle technique, vérifiez s'il est fait mention d'une « contre-visite ».

  • Si une contre-visite a été prescrite lors de la première visite, le contrôle technique doit avoir eu lieu moins de 2 mois avant la vente.
  • Si aucune mention de contre-visite n'est précisée, ce contrôle technique ne doit pas avoir plus de 6 mois.
  • Si les délais de 2 mois ou 6 mois sont dépassés, le vendeur a l'obligation d'effectuer un nouveau contrôle technique à ses frais.
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Consultez le certificat de situation administrative

Vérifiez la date de délivrance

Vérifiez la date de délivrance du certificat de situation administrative : il ne doit pas être âgé de plus de 15 jours le jour de la vente.

Vérifiez que le véhicule n'est pas gagé

Vérifiez sur ce certificat que le véhicule n'est pas gagé pour un prêt ou une hypothèque.

Si il est gagé, vous ne pourrez pas l'acheter sans l'accord du gageur. À ce titre, il ne sera pas possible d'obtenir un certificat d'immatriculation à la préfecture.

Lire l'article Ooreka

3. Signez un certificat de cession de véhicule

Vous devez remplir avec le vendeur un certificat de cession de véhicule, en deux exemplaires. Le vendeur conserve l'exemplaire n° 1 et vous-même l'exemplaire n° 2.

4. Obtenez un certificat d'immatriculation

Si vous achetez auprès d'un professionnel

Si vous achetez votre voiture d'occasion auprès d'un professionnel, il se chargera (généralement) lui-même du certificat d'immatriculation (carte grise). Il vous remettra alors un certificat provisoire avec lequel vous pourrez circuler pendant un mois. Vous recevrez ensuite votre certificat définitif chez vous.

Si vous achetez auprès d'un particulier

Si vous achetez votre voiture d'occasion auprès d'un particulier, ou que le professionnel ne se charge pas des démarches d'immatriculation, vous allez vous-même effectuer la demande d'immatriculation. Vous disposez d'un délai d'un mois à partir du jour de la vente pour l'effectuer en ligne sur le site immatriculation.ants.gouv.fr.

Vous devez fournir une copie numérique des documents suivants :

  • justificatif de domicile de moins de 6 mois ;
  • certificat d'immatriculation (carte grise) de la voiture ;
  • si la voiture a plus de 4 ans : procès-verbal de contrôle technique.

Il peut vous être demandé une attestation d'assurance ainsi que votre permis de conduire.

Vous devrez également indiquer :

  • le code de cession fourni par le vendeur ;
  • votre identité ainsi que celle des éventuels co-titulaires ;
  • vos coordonnées bancaires.

Vous recevez votre nouveau certificat d'immatriculation chez vous.