Vente d'un véhicule occasion avec corrosion apparente

Question détaillée

Question posée le 24/06/2015 par Abarth

Bonjour, j'ai vendu il y a 3 mois le véhicule de mon épouse, de 2002 et 210 000 kms, à un particulier (4500€). Ce dernier a vu le véhicule en plein jour à 2 reprises, l'a essayé. Il me recontacte une première fois quelques jours après l'achat, et me dit qu'il a le sentiment que le véhicule a subit un choc avant. Je lui fait part du fait que je crois que oui, léger, puisque la tôle de face avant a été reformé et non remplacée, cela se voit dès qu'on ouvre le capot (ce que l'acheteur a fait lors de ses visites). Il me recontacte cette semaine en me demandant cette fois-ci de prendre en charge une partie des réparations de carrosserie : son carrossier (et non l'acheteur) s'est aperçu qu'il y a de la corrosion sous cloques (il m'a envoyé des photos, c'est exact) au niveau du pavillon de chaque côté entre les portes avant et arrière. Pour ma part, je n'ai jamais rien vu durant l'année de possession de ce véhicule (mais il est vrai que je ne me servais pas de cette voiture ayant une voiture de fonction), et le contrôle technique n'a rien signalé non plus. Le Garage de la marque, où elle est allée 2 fois en révision, non plus. Il me dit que son carrossier estime la remise en état (peinture du pavillon à 1000 €) et me demande une participation à hauteur de 50%. Je ne suis pas trop d'accord, n'ayant rien caché du véhicule, sachant qu'il me fait valoir que je le savais et que je ne lui ai rien dit : ce qui est faux d'une part, et que d'autre part lui-même en 3 mois ne s'est rendu compte de rien, c'est l'oeil averti de son carrossier qui l'a vu !

Votre avis sur la situation me serait précieux. En vous remerciant par avance, cordialement.

Signaler cette question

1 réponse d'expert

Réponse envoyée le 25/06/2015 par michel_bnj

Bonjour,

À partir du moment où c'est apparent et que vous n'avez pas essayer de dissimuler et que l'acheteur à vu le vehicule ce n'est plus votre problème.
Vous n'êtes pas un professionnel, vous n'avez pas dissimulé des informations que vous auriez pu avoir.
Dites ceci à l'acheteur en lui disant bien que vous êtes désolé d'apprendre ces mauvaises nouvelles mais qu'il n'à fait aucune remarque lors de l'achat.

Vous ne pouvez rien pour lui. Lui peut vous embêter mais n'a pas le droit pour lui.

Il va falloir être psychologue pour ne pas le braquer mais restez ferme sur vos positions.

Signaler cette réponse
0

personnes ont trouvé cette réponse utile

0 commentaire

Ooreka vous remercie de votre participation à ces échanges. Cependant, nous avons décidé de fermer le service Questions/Réponses. Ainsi, il n'est plus possible de répondre aux questions et aux commentaires. Nous espérons malgré tout que ces échanges ont pu vous être utile. À bientôt pour de nouvelles aventures avec Ooreka !