Véhicule d'occasion : 6 tests indispensables avant achat

Si vous souhaitez investir dans une voiture d'occasion, il convient de prendre du temps afin d'être certain de faire une bonne affaire : elle peut dissimuler de nombreuses anomalies, ou les papiers du véhicule peuvent ne pas être conformes.

De nombreux garages ne prendront pas le temps d'effectuer ces tests, mais se baseront sur le carnet d'entretien, le kilométrage et l'état général du véhicule pour fixer un prix. Voici donc 6 tests mécaniques qu'un particulier peut effectuer pour avoir une idée de l'état du véhicule, que ce soit lors d'une transaction avec un autre particulier ou lors d'un essai si la voiture est en vente en garage.

Un pot d'échappement qui n'émet pas de fumée

Surveillez la présence d'une fumée à l'échappement. Sa couleur est révélatrice de son fonctionnement :

  • Fumée blanche : si le véhicule est froid et que la fumée blanche disparaît une dizaine de minutes après le démarrage, c’est parfaitement normal. Elle correspond à l’évaporation de l’eau présente naturellement par condensation dans les gaz d’échappement. En revanche, à chaud, elle révèle soit un défaut d’étanchéité de pompe à eau, soit un joint de culasse cassé.
  • Fumée noire : à froid comme à chaud, elle révèle un mélange air/essence trop riche et un encrassement du moteur. Ce n’est pas rédhibitoire, mais un réglage sera à prévoir. Sur les moteurs Diesel, une fumée noire lors d’une forte accélération n’a rien d’anormal et correspond à l’évacuation brutale de déchets de carburation.
  • Fumée bleue : la voiture consomme de l’huile en quantité, les segments sont usés, signe d’un moteur en bout de course.

Un embrayage qui ne patine pas

Organe très sollicité, surtout sur un véhicule évoluant en cycle urbain, l'embrayage est une pièce d'usure chère à remplacer.

Pour tester votre embrayage, voici quelques contrôles rapides à effectuer :

  • Moteur en marche, attendez une dizaine de minutes au point mort. Appuyez sur la pédale d'embrayage et enclenchez la marche arrière. L'opération doit se faire sans aucune difficulté et sans que la commande de boîte n'émette de grincement. 
  • Après un petit tour d'échauffement, mettez votre auto au point mort. Serrez le frein à main. Enclenchez la quatrième ou la cinquième vitesse. Relâchez doucement l'embrayage. Si le moteur cale, c'est bon signe. En revanche, s'il continue à tourner, l'embrayage est bon à changer.
  • Roulez tranquillement, en régime de croisière. Accélérez subitement, comme si vous vouliez effectuer un dépassement. Si le régime moteur augmente mais que la vitesse de l'auto reste stable, l'embrayage est hors service.

Des freins qui ne sont pas usés

Le système de freinage permet de ralentir et arrêter la voiture dans les meilleures conditions, il doit faire preuve de :

  • Stabilité : conserver la trajectoire du véhicule.
  • Efficacité : dans un temps et distance minimaux.
  • Progressivité : avec un freinage proportionnel à l'effort du chauffeur.
  • Confort : avec un effort minimum par le conducteur.

Au freinage, deux tests différents doivent être menés (sur une route sans circulation ou sur un parking de supermarché, par exemple) :

  • Prendre un peu de vitesse et freiner progressivement en lâchant le volant. Si une roue se bloque ou si la voiture ne tient pas sa trajectoire droite, soit la direction n'est pas saine, soit le réglage de parallélisme ou le gonflage des pneus sont à revoir.
  • Piler en écrasant le frein brusquement tout en lâchant le volant, la voiture doit tenir une trajectoire droite.
Consulter la fiche pratique Ooreka

Une boîte de vitesses qui réagit bien

Pour savoir si la boîte de vitesses est en forme, un test à froid s’impose. En effet, l’huile contenue dans la boîte, plus visqueuse lorsqu’elle est froide, révélera d’éventuelles faiblesses de la mécanique. Elle se présente sous deux formes :

  • manuel (la plus répandue) permet une maîtrise totale du changement de rapports ;
  • automatique (tend à se généraliser) apporte beaucoup de confort de conduite tout en économisant le carburant, sans compter l'absence de pédale d'embrayage.

Pour se rendre compte que votre boîte de vitesses est en bonne santé, aucun craquement ne doit se faire entendre quand on passe toutes les vitesses rapidement :

  • en montant et en descendant les rapports ;
  • en effectuant une marche arrière.

Un second essai est recommandé, le moteur doit caler rapidement. Il se mène à l'arrêt, frein à main serré à fond :

  • en passant la première vitesse ;
  • et en embrayant progressivement.

Des cardans qui assurent une bonne transmission

Les cardans (ou plus précisément le joint du cardan) assurent la transmission du mouvement du moteur aux roues avant. Très sollicités, ils peuvent parfois être usés prématurément par une conduite sportive. Si leur remplacement ne coûte pas trop cher, connaître leur état de fatigue vous permettra de négocier.

En principe, les cardans sont étudiés pour un remplacement entre 100 000 et 150 000 km, selon l'utilisation du véhicule.

Pour savoir si vos cardans sont à changer, deux signes peuvent vous aider à déceler une anomalie :

  • Des bruits de claquement se font entendre dans les virages, à l'accélération ou la décélération de votre voiture, encore plus net lorsque les roues sont braquées à fond à droite ou à gauche.
  • Les soufflets de cardans sont abîmés, craquelés, percés ou de la graisse est apparente sur les soufflets (suintements). 

Une suspension et des amortisseurs qui amortissent les chocs

Des amortisseurs fatigués dégradent sensiblement la tenue de route et usent prématurément les pneus.

Le test est simple :

  • appuyez fortement sur l’arrière du véhicule ;
  • relâchez brusquement ;
  • la voiture doit s’immobiliser presque immédiatement ;
  • si elle « danse » pendant quelques secondes, un changement de la suspension est à effectuer ;
  • répétez le test à l’avant de la même façon.

Ooreka vous en dit plus

L'achat d'un véhicule pas neuf peut réserver parfois de mauvaises surprises ! Les pièges sont multiples, c'est pourquoi une inspection méticuleuse de l'extérieur et de l'intérieur de l'auto est indispensable. Voici nos pages pratiques pour mener à bien cette acquisition :

Pour aller plus loin, consultez notre fiche pratique pour équiper une voiture des objets de sécurité indispensables.